Sommaire


I. La synesthésie, c'est quoi?
   1.1. Sensations multiples
   1.2. La synesthésie, c'est quoi?
   1.3. Composantes génétiques et hérédité
   1.4. Constance test-retest
   1.5. Etudes cognitives de la synesthésie
   1.6. Perception réelle ou simulation?
   1.7. Synesthésie forte et synesthésie faible
   1.8. Les différentes formes de synesthésie

II. Neurobiologie de la synesthésie
   2.1. Neurobiologie de la synesthésie : présentation
   2.2. Le cerveau des synesthètes est-il différent?
   2.3. Perceptions synesthésiques et perceptions réelles activent-elles le cerveau pareillement?

III. Quelques réflexions
   3.1. Synesthésie, à quoi ça sert?
   3.2. La synesthésie : un avantage ou un inconvénient?
   3.3. L'apprentissage et la mémoire dans le développement de la synesthésie

IV. Synesthésie graphème-couleur
   4.1. Exemple de synesthésie graphème couleur
   4.2. Relation entre synesthésie graphème-couleur et synesthésie géométrique visuo-spatiale
   4.3. Constance et invariants dans la synesthésie graphème-couleur
   4.4. Quand et comment se créent les associations colorées?
   4.5. Peux-t-on apprendre un nouveau langage coloré?

V. Synesthésies son-couleur (audition colorée, musique-couleur...)
   5.1. Les synesthésies son-couleur : description, modèles cognitifs et bases neurales.

VI. Témoignages
   6.1. Position spatiale des jours et mois chez un synesthète

VII. News à propos de synesthésie
   7.1. Synesthésie visuo-auditive : le son des mouvements
   7.2. Synesthésie visuo-tactile ou synesthésie tactile-miroir
   7.3. Synesthésies faibles : effet Bouba-Kiki dans les associations musique-couleurs et émotions

VIII. Synesthésie et autisme
   8.1. La synesthésie est plus courante chez les autistes [recherche]