Les sensations multiples de la synesthésie




Voir une couleur lorsque l'on entend un son, une mélodie... Sentir un goût particulier lorsque l'on touche un tronc... La synesthésie est connue comme étant le mélange des sens et des sensations : à la perception primaire d'un stimulus, s'ajoute une perception secondaire associée : entendre une rose, goûter une texture, voir le chant d'un oiseau... Si ces perceptions peuvent sembler poétiques, elles n'en sont pas moins réelles aux sens de ceux qui les vivent, les synesthètes.
"Je vois bien que cette lettre est noire, je sais qu'elle est noire, mais... tu ne saisis pas? Elle est également verte! un vert apaisant. Ne le vois-tu pas?".
Hélas, non, nous ne le voyons pas de la même façon... Certaines personnes possèdent des capacités perceptives étonnantes, elles ressentent la couleur d'un son, ou d'une lettre, la forme d'une saveur où le goût d'un toucher...

Dans la majorité des cas, elles ne se rendent pas compte, pendant de nombreuses années, que leurs perceptions englobent des dimensions supplémentaires à celles que perçoivent les personnes de leur entourage. Il ne s'agit pas d'hallucinations perceptives à proprement parler, mais bel et bien de réelles perceptions.


Qu'est-ce que la synesthésie?

La Synesthésie est une condition neurologique dans laquelle la stimulation d'une modalité sensorielle provoque d'inhabituelles expériences dans une autre modalité sensorielle, non stimulée directement. 

Longtemps considérée comme une curiosité scientifique, la synesthésie et ses bases neurologiques se voient de nos jours inspectées avec rigueur par un ensemble de disciplines, parmi lesquelles la neuropsychologie, la neuro-imagerie, la phénoménologie et le comportementalisme. Une recrudescence d'études permet d'envisager l'identification des bases neurales et des mécanismes cognitifs de la synesthésie. Et nous n'en avons pas encore fini d'être surpris...